Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
le Jeu 11 Jan - 19:31

Le Royaume de Hurlevent


Le Royaume de Hurlevent est un royaume humain contrôlant une grande partie du continent sud des Royaumes de l'Est , de la Forêt d'Elwynn et aux Marches de l'Ouest jusqu'aux Carmines. Initialement créé par des voyageurs d'Arathi, Hurlevent a prospéré jusqu'à la Première Guerre jusqu'à ce qu'il ai été conquis et dévasté par la Horde Orque. Les survivants de ce conflit, dirigé par Anduin Lothar (désormais héros national), ont cherché refuge au royaume frère de Lordaeron, où ils créèrent ensemble la Grande Alliance de Lordaeron qui sera rejoint par Quel'Thalas et Khaz'Modan. Après la guerre, les terres de Hurlevent furent reconquises et récupérées. Depuis la chute de Lordaeron pendant la Troisième guerre , le royaume de Hurlevent a recréé l'Alliance de Lordaeron, et en tant que dernier grand bastion de l'humanité, il dirige la nouvelle Grande Alliance multiraciale.

Hurlevent est gouverné par son roi épaulé de ses conseillers de la Maison des Nobles. Le trône est actuellement occupé par le roi Anduin Wrynn depuis la disparition du roi Varian Wrynn. Le roi étant bien trop jeune, le Royaume est gouverné par le Seigneur et Connétable Bolvar Fordragon qui, de peur de voir la disparition également du nouveau jeune roi, ramena et concentra la totalité des effectifs servant à la défense du Royaume dans la forêt d'Elwynn. Il épaulé par la Maison des Nobles dont la représentante se trouve être Katrana Prestor. La bureaucratie du gouvernement aide également le roi dans la gestion des affaires quotidiennes du royaume.




Forêt d'Elwynn


La forêt d'Elwynn est une vaste forêt de bois feuillus majestueux nichée juste au-dessous des Steppes ardentes au nord. Les idylliques Carmines se trouvent à l'est et au sud, à travers la rivière Nazferiti est la frontière avec la région des bois de la Pénombre. C'est le cœur du royaume humain de Hurlevent et par conséquent, l'endroit où la majorité de ses habitants y vivent.
Une grande partie de la forêt fut brûlée lors de la Première Guerre, mais il n'y parait plus tant la nature a repris ses droits.
En conséquence, de nombreux gardes patrouillent sur les routes. Des garnisons sont dispersées sur l'ensemble de la région pour protéger les habitants de la Horde, des bêtes sauvages, des humanoïdes agressifs tels que les Kobolds ainsi que de la Confrérie Defias qui possède de nombreux camps dans la région. Malgré ces dangers, Elwynn reste une forêt paisible où il fait bon y vivre. La militarisation de l'endroit s'est néanmoins violemment affaiblie avec le retour du conflit contre la Horde et la concentration des troupes de défense du Royaume autour d'Hurlevent.

Données
Seigneur des Terres: Bolvar Fordragon
Le maréchal Dughan sert d'exécuteur de la loi municipale pour Comté de l'Or et le maréchal McBride sert d'exécuteur de la loi municipale pour la Vallée de Comté-du-Nord.

Population:
Urbaine: 200 000 habitants
Hurlevent étant la seule grande ville de la forêt d'Elwynn, toute la population urbaine se concentre là.
Rurale:  80 000 habitants

La plupart des résidents d'Elwynn sont impliqués dans l'une de ses principales industries: l'exploitation forestière, l'agriculture, la pêche ou l'exploitation minière. Ils sont également réputés pour l'élevage de leurs chevaux: des montures particulièrement prisées des aventuriers pour leur loyauté et leur stabilité face au danger. Les habitants d'Elwynn sont passés maître dans l'art de cet élevage et ils sont réputés dans tout Azeroth. Les gens sont robustes et travaillent dur. Hurlevent ne durerait pas longtemps sans un flux constant de nourriture et de fournitures pour soutenir la population colossale de la ville, ce qui en fait sa principale faiblesse.

Places principales:
Hurlevent: 200 000 habitants dont 20 000 soldats en garnison
Comté de l'Or: 8 000 habitants dont 1500 soldats en garnison
Comté du Nord: 2500 habitants dont 1000 soldats en garnison
Camps de Bûcherons: 3000 habitants dont 300 soldats en garnison
Garnison de la Rive Est: 9000 soldats

Cultes:
Eglise de la Lumière: 93%
Culte d'Elune: 2%
Culte des Damnés: 5%

Culture:
La région organise ses festivals et célébrations autour du calendrier des plantations, ses deux plus grandes parties étant les festivals de l'agriculture. Il accueille également l' incendie de l'homme d'Osier. Elwynn est également visitée périodiquement par la célèbre et festive Foire de Sombrelune.

Dangerosité et instabilité

Dangerosité: Faible
Instabilité: Moyenne
Statut: Fidèle

Les principales menaces sont les invasions koboldes, les incursions des ruines de la Confrérie Défias (les bois étant bien plus dangereux avant leur chute), les querelles entre agriculteurs ou exploitants et les attaques d'animaux sauvages. Une grande partie de l'armée en garnison dans la forêt étant partie combattre autour du monde, généralement les dangers ont du mal à être écartés ou contenus. C'est pour ça que l'abbaye de Comté-du-Nord est le principal centre de recrutement de la région. De même, les Orcs Rochenoire (un clan dont la majorité des membres n'a pas rejoint la Nouvelle Horde) rassemblent leurs forces dans les Carmines voisines. Avec la milice de Hurlevent plus mince que jamais, ces orcs renégats sont prêts à finalement anéantir leurs vieux ennemis humains de la forêt d'Elwynn.

Géographie
Elwynn se trouve au pied des contreforts sud des Steppes Ardentes. La forêt est un mélange labyrinthique de rivières tumultueuses, de lacs divers, de forêts d'arbres magnifiques et de sous-bois luxuriants. Ses riches terres agricoles sont le résultat de pluies fréquentes. Récemment, plusieurs des lacs ont été trouvés habités par des murlocs hostiles mais sans grand danger pour le reste des habitants. Hurlevent se dresse fièrement dans les collines du nord-ouest de la région, ses portes s'ouvrant sur la forêt. À l'est de Hurlevent et derrière un mur épais se trouve la paisible Comté du Nord et son abbaye. Comté du Nord était la fierté des vignobles d'Elwynn jusqu'à récemment, quand les bandits Défias ont chassé les fermiers puis ont occupé la ferme et les champs. Ceux-ci ont été chassés et les fermiers ont pu reprendre leurs exploitations. La mine qui fut infestée autrefois de Kobold put également reprendre ses activités.
Hurlevent et Comté du Nord convergent vers le sud-est juste au nord de Comté de l'Or. Comté de l'Or est la plus grande colonie d'Elwynn en plus de Hurlevent elle-même. Secondant ce bourg, il y a aussi l'exploitation des Bûcherons de l'Est, dans l'est près de la frontière avec les Carmines. Les Camps des Bûcherons de l'Est sont le centre de l'industrie du bois d'Elwynn. Sur la route de Comté de l'Or aux camps se trouve la tour d'Azora où les mages conduisent des expériences arcaniques dans l'isolement, loin du tumulte du quartier des mages de Hurlevent. Sur la route de la Marches de l'Ouest se trouve la Garnison de la Rive Ouest. Cette caserne et les terrains environnants abritent un certain nombre de soldats qui s'entraînent et protègent la frontière ouest d'Elwynn. Parsemés dans toute la forêt, de petites fermes cultivent des cultures telles que le blé, les citrouilles, les melons et les raisins.

Les Kobolds infestent actuellement certaines des plus grandes mines de la région. Les Gnolls ont érigé des camps dans les Lisières du Bois et le bord nord du  plus grand lac d'Elwynn. On raconte que les kobolds et les gnolls sont en quelque sorte associés à la Confrérie Défias. Les Murlocs ont élus domicile dans et autour des lacs ce qui pose de nombreux soucis pour les pêcheurs. La présence de Défias dans la région a augmenté et leurs partisans ont certaines exploitations, malgré la chute de la Confrérie.

Carte:


Dernière édition par Algalon le Dim 18 Mar - 18:18, édité 28 fois
le Jeu 11 Jan - 21:15



La Marche de l'Ouest


Les anciens vergers verdoyants du royaume de Hurlevent sont aujourd'hui à l'abandon... La Marche de l'Ouest n'est plus aujourd'hui qu'un vaste désert regroupant les vestiges de communautés fermières abandonnées aux brigands et bandits de grands chemins. Les terres ne sont même plus défendues par les Garnisons de Hurlevent, qui ont déserté lorsque l'entretien des terres est devenu trop lourd. La contrée a finalement été détruite par la Confrérie Defias, et sa horde de bandits demi-humains tels que les gnolls et les gobelins. Aujourd'hui, les terres sont occupées par la confrérie et leurs Golems Moissonneurs protecteurs. Personne ne sait ce qu'ils cachent au plus profond de ce royaume, mais ils ne reculent devant aucun stratagème pour dissuader l'explorateur aventureux de s'approcher.
Les Défias et leurs alliés tiennent les fermes et les mines de la région, et ont repoussé les habitants de Ruisselune hors de leur ville afin de garder leur base située dans les Mortemines. Les derniers habitants, privés de la protection de Hurlevent, ont installé un campement sur la Colline des Sentinelles et ont créés la Milice du Peuple qui récompensera ceux qui les aideront à combattre la Confrérie.

Bien que la plupart des fermes sont soit sous contrôle Défias, ou laissés à l'abandon, de nombreux fermiers s'accrochent et tiennent bon à leurs possessions, certains tentent d'envoyer une dîme à Hurlevent chaque année mais la plupart ne sont que assez développés pour se nourrir convenablement. Le mécontentement est en train de grandir parallèlement à la chute de la Confrérie Défias, car de nombreuses personnes vivants sur ces terres sont devenues des sans abri ou sont en faillite.

Données
Seigneur des Terres: Aucun

Population:
Rurale:  30 000 habitants

La grande majorité des résidents de la Marche de l'Ouest si on exclut le banditisme se trouvent être des sans abris, ou sont dans l'exploitation agricole. Il y a quelques mineurs qui reviennent à Ruisselune après la chute de la Confrérie Défias pour reprendre l'activité minière, et depuis l'infestation des murlocs sur les côtes, la pêche y a été totalement abandonné.

Places principales:
Ruisselune: 200 habitants dont 100 bandits Défias, et 30 mineurs.
Colline des Sentinelles: 500 miliciens.

Cultes:
Eglise de la Lumière: 84%
Culte d'Elune: 1%
Culte des Damnés: 10%

Culture:
La région organise originellement ses festivals en fonction de ceux de la forêt d'Elwynn (la foire de Sombrelune se déplaçant par exemple après dans la Marche de l'Ouest), mais vu la situation actuelle de la région, tout ceci fut un peu mis de côté.

Dangerosité et instabilité

Dangerosité: Haute
Instabilité: Très Haute
Statut: Infidèle

Les principales menaces sont les ruines de la Confrérie Défias et leurs Golems Moissoneurs gardant précieusement les champs. Il ne reste plus rien de la garnison de Hurlevent dans cette région, les citoyens s'armèrent eux mêmes pour se défendre des rebelles et des autres menaces. La côte est infestée de tribus murlocs qui empêchent de s'aventurer sur les plages. Les animaux sauvages tels que les charognards infestent les déserts et les champs abandonnés, mangeant petites créatures et s'attaquant parfois aux plus grosses... Toutes les mines, à part celle de Ruisselune qui est abandonnée suite à l'assassinat d'Edwinn Van Cleef sont infestées de Kobolds. Au niveau du mécontentement, la région risque de soulever au vu de l'abandon total des terres par le Royaume de Hurlevent ainsi que la garnison qui ne les protègent pas. Des centaines de camps de Gnolls grandissant parsèment la région.

Histoire
Tous les autres territoires d'Azeroth retirés du contrôle de l'Alliance avaient derrière eux la Horde, les morts-vivants ou les démons. La Marche de l'Ouest quand à elle, est tombée aux humains amers et rebelles peu après la deuxième guerre, La Confrérie Defias, dirigée par Edwin VanCleef. Ils tentèrent de prendre la forêt d'Elwynn mais ils échouèrent et se retranchèrent dans cette région qui devinrent leur bastion. Les fermiers, encore secoués par les attaques de la Horde, opposèrent peu de résistance. Les dirigeants de Hurlevent, même avec la connaissance des actions de la Confrérie, considéraient d'autres menaces comme étant des priorités plus élevées et pensaient qu'ils finiraient par arriver à la Marche de l'Ouest dans le sens des priorités.

Jadis grenier à blé du royaume de Hurlevent , la terre de Marche de l'Ouest commença à se mettre en jachère après des années de conflit et de négligences. Les récoltes commencèrent à baisser drastiquement petit à petit. La plupart des fermes et les mines jadis abondantes ont finalement été désertées. Même les anciens défenseurs de Hurlevent ont abandonné la région solitaire lorsque le coût de l'entretien est devenu trop grand.

En raison de ce manque de protection militaire, la Marche de l'Ouest a été presque entièrement détruite par la Confrérie Défias et ses serviteurs; qui prennent facilement le contrôle des champs pour les brûler et saler les terres. La Confrérie, composée principalement de voleurs et de bandits, a chassé beaucoup des bonnes gens de ferme. Ils employèrent toutes sortes de stratagème pour les chasser comme saboter les Golems de Moisson pour que ceux-ci deviennent agressifs et hostiles, la Confrérie ne s'arrête devant rien pour effrayer les intrus et protéger leurs trésors volés. Seule la milice populaire, une organisation militaire volontaire, s'est levée pour se mettre en travers de leur chemin, recrutant des mercenaires afin de riposter et de récupérer ce qui leur est dû. Sous le commandement du Maréchal Gryan Roidementel, un contingent de l'Alliance soutenu par la Milice Populaire s'introduisit dans le repère des Défias à Ruisselune et abattirent les dirigeants Défias, en soumettant efficacement la Confrérie. Alors que la milice populaire se rebaptisait la brigade de Marche de l'Ouest et déplaçait ses troupes dans les collines, la menace de la Confrérie Défias s'éteignait peu à peu.

Géographie
Jadis une fière terre d'agriculteurs et d'éleveurs, la Marche de l'Ouest est aujourd'hui devenue ce qu'elle est en grande partie à cause des voleurs qui l'ont usurpée. Les mauvaises herbes et les arbres de semis marquent la terre riche, et le vent bat les champs. Les voleurs et les bandits sont les plus grands problèmes ici, mais les gnolls et les golems moissonneurs affolés terrorisent aussi les fermiers déjà harcelés. La plus grande partie de la Marche de l'Ouest est étouffée par la Confrérie Défias.

Carte:


Dernière édition par Algalon le Jeu 15 Mar - 21:15, édité 7 fois
le Jeu 11 Jan - 21:15
Bois de la Pénombre:
(Description du Bois de la Pénombre)
Données générales:
(logo Bois de la pénombre)

Dangerosité et instabilité:
Dangerosité: Très Haute
Instabilité: Moyenne

(Informations supplémentaires)

Données:
Seigneur: ???

Population:
Urbaine: (nombre de population urbaine)
Cités:

Rurale: 5 000 habitants
Domaines: (noms des domaines + population et répartition race)

Culture et religion:
Religion:
Eglise de la Lumière
Culte d'Elune
Culte des Damnés

Développement:


Dernière édition par Algalon le Mer 7 Mar - 10:26, édité 2 fois
le Jeu 11 Jan - 21:15
Les Carmines:
(Description
Données générales:
(logo)

Dangerosité et instabilité:
Dangerosité: Moyen
Instabilité: Moyen

(Informations supplémentaires)

Données:
Seigneur: Magistrat Solomon

Population:
Urbaine: /

Rurale: 30 000 habitants
Domaines: (noms des domaines + population et répartition race)

Culture et religion:
Religion:
Eglise de la Lumière
Culte d'Elune
Culte des Damnés

Développement:


Dernière édition par Azeroth le Ven 12 Jan - 14:13, édité 6 fois
le Jeu 11 Jan - 21:17



Défilé de Deuillevent


Cette terre est morte. Les arbres restants sont dépourvus de feuilles et pétrifiés, sanglotés par la magie immonde de la tour. Le vent sent la pourriture et la mort, et les orages préoccupent les voyageurs qui transportent des objets attirant la foudre.Les morts-vivants, les araignées et les démons déambulent sur la terre, refusant de lui laisser la moindre chance de se guérir.
Sur la route, des totems ressemblant à des épouvantails sont suspendus aux arbres, c'est un avertissement à rester sur le chemin. Le temps est soit à l'orage, soit à la menace d'une tempête. Le col principal traverse le centre de la région, et il faut se rendre au sud pour atteindre la maudite tour d'ivoire de Karazhan.
Peu de gens souhaitent y voyager, et rares sont ceux qui y reviennent.Les rares qui sont revenus n'ont jamais atteint la tour; Les ogre les ayant attaqués. Outre les ogres, les voyageurs doivent surveiller les harpies dans les canyons, ainsi que les araignées, les démons et les morts-vivants.

Données
Seigneur des Terres: Aucun

Population:
Rurale:  2330 habitants

?

Places principales:
Kharazan: 300 morts-vivants
Monticule des Ogres: 1750 ogres

Itinérants: 50 humains, 10 cavaliers inconnus

Kirin Tor: 20 factionnaires

Cultes:
Démonisme: 65%
Suivants du Prophète: 24%
Chamanisme: 9%
Eglise de la Lumière: 1%
Culte des Damnés: 1%

Culture:
?

Dangerosité et instabilité

Dangerosité: Extrême
Instabilité: Nulle
Statut: Infidèle

?

Histoire
?

Géographie
?

Carte:
Contenu sponsorisé

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum