Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
le Dim 3 Déc - 22:18
Ciladia voguait sur la mer, elle avait embarquée une heure plutôt sur un bateau elfe à Auberdine en direction de l'arbre monde.
Le vent chaud de l'été vint lui caresser doucement le visage, elle ferma ses deux petites pupilles amandes et inspira profondément.
Elle se dirigea vers l'avant du bateau. Un seul et unique mât trônait au milieu du pont, tandis que les marins humains et elfes s’affairraient sur le pont, tournant les manivelles et tirant sur les cordes de la grande voile blanche portant un symbole violet elfe en son centre.
L'elfe posa les mains sur le bois violet de l'avant du navire et regarda le lointain horizon, elle aperçu le soleil se cacher derrière une forme titanesque et sylvestre.



Soudainement, de multiples lumières s'allumèrent tout autours de la forme, révélant un arbre colossal à l'écorce violette dont les racines géantes s'entremêlerent et se touchent tel un jeune couple d'humains fêtant leur mariage, et dont les vagues de la mer s'écrasait contre sans les faire trésaillir. Le tronc, droit, était légèrement balafré, mais grimpait jusqu'aux nuages, cachant son sommet et son feuillage.
L'arbre monde, Teldrassil, créé par un groupe de druides arrogants se révéla.
De multiples lampes magiques bleutées semblait s'allumer sur les installations elfes placées à la fois sur les racines, mais aussi au pied de l'arbre. Les feux follets éclairaient les racines ainsi que la végétation dense et sauvage qui s'accrochait péniblement aux racines et au tronc.

Les voiles s'abaissèrent et le bateau commençait lentement à ralentir, se secouant sur la mer azur. Le bateau arriva après quelques longues minutes d'attente aux pied de l'arbre. Devant celui-ci, pointant vers le sud, une grande bande de terre semblait être juste en dessous de la surface de l'eau, allant jusqu'au continent. Quelques elfes y avaient les pieds, pataugeant dans l'eau et se baissant visiblement à la recherche d'objets diverses et variés.
En passant sous une des racines titanesques de l'arbre, Ciladia aperçu un petit village elfe au bord de l'eau. Le bateau qui n'avait plus la vitesse s'arrêta au bord d'un quai et jeta l'ancre.
L'elfe de la nuit bondit sur le quai violet, surplombé par des arches typiquement elfiques, et fut accueillie par une autre membre de sa race. Elle était légèrement plus grande que Ciladia mais portait des vêtements en cuir et avait de longs cheveux noirs. Elle lança quelques cordes au marin du bateau et dit à Ciladia en langage elfique.

-"Bienvenue à Ruth'Theran !"

La couturière la remercia d'un signe de tête, et se déplaça vers la terre ferme.
Il n'y avait là pas énormément de maisons. Juste quelques habitations et des foyers publics elfiques aux toits violets retournés, à la forme d'une barque, certains pendentifs ou grigris elfiques pendant aux sombres poutres.


Quelques arbres visiblement importés d'Orneval surplombait une colline où un étrange arbre aménagé se trouvait en haut, des lanternes étant accrochés à son tronc.
L'elfe grimpa la colline, agrippant son sac de voyage de sa propre fabrication.
Les racines surélevaient l'arbre, ce qui permit de passer efficacement en dessous de celui-ci, mais le dessous de l'arbre brillaient d'une lueur étrange.
Sur la droite de l'arbre, un homme semblait s'occuper de grands hippogriffes bleus, en leur donnant à manger alors que ceux-ci étaient couchés dans leur nid.
Ciladia leva la tête, regardant le dessous de l'arbre, avançant lentement.

Soudainement, en passant dans la lumière, celle-ci vit sa vision se brouiller, alors qu'elle fut transporté vers un endroit qu'il lui était inconnu.

...

Elle atterrit en dessous d'un arbre similaire, mais l'oxygène y était clairement moins présent. Sur sa gauche, il y avait une grande plaine où des dizaines de guerriers et guerrières elfes s'entraînaient au combat, une route pavée la traversa et se dirigeait vers une grande porte, ayant à sa droite et à sa gauche de grandes tours de pierres blanches moussues. Les piliers retenant le toit bleu de la grande porte rappelait clairement les temples d'Elune.

Ciladia s'avança sur la route, légèrement troublé par sa téléportation.

"Darnassus... Enfin !"

le Lun 4 Déc - 19:44
Elle avançait lentement sur la route pavée, encadrée de sentinelles accueillant les nouveaux arrivants, et fouillant certains, la crainte de la magie arcanique étant encore dans les esprits.
Une longue file d'attente c'était établie à partir de bureaux tenus par des scribes, s'occupant de donner aux kal'dorei  àtrouver un logement temporaire.
Elle eu un petit haussement de sourcils en voyant les individus en rang d'oignons
J'aurais bien le temps de trouver un toit... Visitons un peu les lieux. Et même si je n'aurais pas le temps, les étoiles seront mon toit se disait-elle, prenant le chemin de la ville elfique
le Lun 4 Déc - 21:45
Ciladia passa à côté d'un ancien protecteur, un colosse sylvestre, dont la peau était décorce, les membres étaient d'imposantes branches, et les cheveux étaient fait de feuillage violet ainsi qu'une barbe de plantes tombant jusqu'à ses pieds. Il surveillait d'un air inquisiteur les personnages s'avançant en rang d'oignon sous la grande porte, portant un rocher en dessous du bras droit.

t
Un feu follet arriva devant Ciladia, son visage était carré et il regarda l'elfe de ses yeux brillants, laissant une traînée magique bleue derrière lui.
Soudainement, il gonfla peu à peu puis explosa. Ses résidus magiques se dispersèrent autours et les personnes proches sursautèrent.

L'elfe devant Ciladia poussa un petit rire nerveux.

-"Les feux follets font ça pour disperser les enchantements

Et elle se retourna, son tour était arrivée. Deux grandes elfes armées de doubles lames ainsi qu'une d'une armure fine, portant des peintures bleues de guerre sur le visage, l'une les cheveux violets, l'autre les cheveux bleus, l'attendaient accompagnées d'une prêtresse de la Lune les observant de loin.
Elle dut poser son sac devant elles. Les gardiennes y plongèrent le bras jusqu'à l'épaule. Cela interpellait grandement Ciladia qui se demandait comment elles faisaient pour un si petit sac.

Après quelques minutes de fouille minutieuse, les gardiennes rendirent le sac en cuir à l'elfe, qui s'en alla devant et salua deux personnes devant que la couturière ne pu bien voir, ceux-ci étant accoudé aux grands piliers de pierres de la porte.

Quand ce fut son tour, les gardiennes fouillèrent rapidement son sac, et ne trouvant rien de concluant, lui rendirent.

-"Comprenez, il y aurait des activités suspectes d'un culte impie dans la région. L'Alliance nous a dit d'être prudentes." dit l'une d'entre elles, nonchalamment.

Ciladia hocha la tête et continua sa route, regardant droit devant.
Elle aperçu les deux personnages postés près des piliers. Il s'agissait de deux officiers humains. Ceux-ci portant une lourde armure de métal dorée, avec des motifs d'aigles sur les bras ainsi qu'un immense aigle sur leur épaulette gauche. Ceux-ci ne portaient pas de casque, l'un d'eux était d'un âge assez avancé, il portait une grande moustache grisâtre et parlait avec le visage défiguré par l'inquiétude à son collègue. Elle avait déjà aperçu un tel humain habillé comme ça qui avait prit le bateau en direction de l'arbre monde pour un voyage diplomatique d'après les passants.

L'elfe continua sa route et poussa sous une gigantesque arche à plusieurs toits en bois neufs. D'autres anciens patrouillaient robotiquement le long de la route, faisant légèrement trembler le sol, et soulevant l'air à chacun de leurs pas.
Elle arriva en ville. Les feux follets volaient en cercle au dessus de leurs têtes, et tournait autours des bâtiments en bois ayant les toits comme des barques retournées en tuiles vertes et en ceux pierres blanches, comme si toute la ville était un immense temple de la Lune garnie d'habitations elfiques. De gigantesques arbres féeriques étaient plantés, et parfois certains avaient des bâtiments creusés en leur sein.
La couturière s'arrêta devant une plaque de marbre posé verticalement contre un arbre. Il y était gravé en langage elfique...

"Enclave des guerriers. Devant, Jardins du Temple. A gauche, Terrasse des Marchands. A droite, Terrasse des Artisans."
le Mar 5 Déc - 13:34
Elle se dirigea d'un pas déterminé vers la Terrasse des Artisans. Tout du moins, c'est ce qu'elle pensait faire. Flânant dans l'Enclave des guerriers sans y prêter attention, elle se laissa rêvasser, s'imaginant l'épée au poing, à la tête d'une garnison d'hommes. Elle secoua la tête, le sourire au lèvres devant l'absurdité, se cantonnant à sa vie de tisserande. Mais en regardant les les femmes s'entraîner au maniement du légendaire glaive elfique, Ciladia se remise à rêver, menton posé sur ses mains.

Une voix grave la ramena à la réalité
Un beau spectacle que voilà. Des guerrières, n'agissant toute d'un seul homme, prête à donner leur vie pour leur peuple. lui disait un Humain en armure
Tirée de ses songes, elle lui réponda d'un ton perdu Oui... C'est impressionnant de voir des femmes prêtent à tout pour leur peuple.
Se grattant la barbe, l'homme ajouta Songez-vous à vous joindre à elles ? Une telle marque de dévotion devait être un honneur pour votre patrie.
Je... Je ne suis pas taillée pour ça... Je n'ai connue que la tranquillité de ma vie de roturière... Je ne peux même pas tenir correctement une dague.
Il souria un bref instant à la réponse L'Alliance demande toujours des femmes volontaires pour défendre les innocents. Quelque soit vos origines, seul votre dévouement suffira à être recruter, et aller loin.

Suite à cela, elle ne répondit pas, éberluée par la proposition impromptue de recrutement, tandis que le guerrier s'en allait, n'attendant visiblement pas de réponse.
Plongée dans ses songes, elle se dirigea finalement vers la Terrasse des Artisans, espérant trouver un endroit où gagner son pain.
le Mar 5 Déc - 21:22
Ciladia marchait sur les chemins couverts de feuilles et de plantes sauvages. Elle passa sur un pont élégant, une barque turquoise passant dessous et se retrouva sur une presque-île. Un bosquet verdoyant d'arbres magnifiques, aux couleurs d'Orneval étaient jonchés là, de petits feux follets tournant autours sans réel but.
L'elfe le contourna et reprit à nouveau un pont de bois, elle manqua accidentellement de glisser sur une feuille mouillée mais se rattrapa à l'aide de la rampe au dernier moment. Elle continua sa balade jusqu'à la terrasse des Artisans, annoncé de nouveau par une grande plaque de marbre gravée, s'effritant au fil du temps.


Les toits ici étaient verts. La plupart des habitations étaient traditionnelles. Il y avait là de multiples magasins diverses... Les pains d'Elune, Au Hurleventois, etc.
En flanc de montagne, il y avait une tour , dont les fenêtres de son sommet expulsait la lumière vive qui s'y trouvait à l'intérieur.

Ciladia était pensive, était-ce vraiment sa vie qu'elle voulait ? Elle s'arrêta ensuite devant un panneau, l'expression neutre.

"La Couturière Sylvestre"

Hésitante, elle poussa la porte. C'était un petit atelier modeste avec un comptoir au fond. Des tissus de lin et de laine pendait au plafond, des colorant, ainsi que des outils de couture étaient rangés sur les étagères parsemant le décor.
Une jeune elfe aux cheveux bleus, et aux yeux de la même couleur que Ciladia l'attendait, souriante derrière le comptoir.

-"Bienvenue !" dit elle en langage elfique, remarquant bien qu'elle était un congénère.


Dernière édition par Azeroth le Mer 6 Déc - 13:08, édité 2 fois
le Mar 5 Déc - 22:39
Elle s'approcha du comptoir, la démarche hésitante trahissant son expression assurée. Elle articula difficilement, un peu honteuse de sa requête "B...Bonjour... Je viens d'arriver en ville, depuis Aust... Oh. C'est vrai, ce n'est pas un important... Je... J'aimerai savoir si vous recherchez une tisserande... Pour faire les étoffes.
Elle déglutie en voyant la jeunette arquer les sourcils
Je suis compétente vous savez, je connais plusieurs méthodes de tissage, même le satinage, du lin en allant au tisse-mage, en passant par la laine. articule-t-elle, anxieuse
Elle regarde ensuite en silence la vendeuse, qui ne semble pas charmée par ses talents d'oratrice
le Mar 5 Déc - 23:45
L'autre jeune elfe acquiesça tout un écoutant, les deux oreilles déployées et attentive.
Quand elle finit, elle poussa un soupir de soulagement. Ciladia, pensant que son monologue l'avait ennuyé fit la moue.
Elle croisa les bras, puis sourit.

-"En fait, je dois m'en aller pour un moment. J'ai besoin de quelqu'un pour prendre la boutique, serais-tu intéressé par ce travail ?"
le Mer 6 Déc - 18:42
Elle prend une brève inspiration
Vous voulez dire... En tant que vendeuse ? C'est assez brusque, j'ignore les tarifs de votre échoppe vous savez. prononça la tisserance
Ciladia bat rapidement des cils, l'autre elfe souriant en coin
-Eh bien, ce sera aussi un moyen de voir si vous savez improviser et de voir de quoi vous êtes capable ajouta la tenancière, quittant son comptoir
Elle partie du commerce dans un simple "Au revoir", laissant Ciladia seule dans La Couturière Sylvestre
le Jeu 7 Déc - 17:44
L'elfe se dirigea vers la porte, d'un pas assuré.

-"Je reviens dans deux jours, j'espère pour vous que mon échoppe ne perdra pas son argent !" dit la tenancière, laissant Ciladia, stoïque au milieu.

La vendeuse perdit instantanément son sourire, soupirante. Ciladia senti que quelque chose la dérangeait. Elle se retourna, et ouvrit la porte.

-"Aurevoir." elle claqua la porte.
-"..."

Elle resta plantée là, puis tourna la tête, regardant les tissus accrochés au mur. Il y avait des tas de tissu, du pourpre comme les robes du Kirin Tor, allant du vert sylvestre, jusqu'au bleu maritime. Mais un tissu blanc et argenté retenait son attention. En plein milieu de ces draps, il brillait de milles feux, comme un éclat de lune sur le bord de l'eau de Sombrivage. Elle s'approcha et prit le carnet de notes se trouvant sur la table. Elle tourna frénétiquement les pages, les survolant du regard.

"Commande: Robe pour prêtresse de la Lune" était écrit en Darnassien, dans un écriture propre.

Elle releva la tête, le posant sur l'établi d'outils, puis sur l'étagère de décorations. Elle savait exactement ce qu'elle avait à faire dans les prochains jours pour prouver sa valeur.

[FIN]
Contenu sponsorisé

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum